par Diane le 04-01-2019 à 09:43

Le 4 janvier célèbre la journée mondiale du braille, en hommage à son inventeur, Louis Braille, né le 4 janvier 1809. Inventée en 1825, cette écriture constitue encore aujourd’hui un outil indispensable pour les personnes aveugles et malvoyantes : grâce à ses points en relief, elle leur permet de lire et même d’écrire. Elle a trouvé ces dernières années un nouvel usage avec l’apparition des plages braille, claviers que l’on peut relier directement à un ordinateur.

Qu’est-ce que le braille ?

Il s’agit d’un système d’écriture à points saillants qui permet de lire des caractères à l’aide de ses doigts. Dans sa version standard, l’ensemble des lettres, chiffres et éléments de ponctuation se base sur une matrice de six points, chaque caractère étant formé par un à six points en relief. Ainsi, la lettre « a » est représentée par un point en relief en haut à gauche, le « b » par deux points en haut à gauche, etc.

alphabet braille français

alphabet français

Comment l’écrit-on ?

Le braille est écrit sur un papier épais, qui permet l’embossage des différentes lettres et leur lecture en relief. Il peut être produit manuellement, à l’aide d’une tablette spécifique et d’un poinçon. L’écriture manuelle demande cependant une certaine dextérité, d’autant que le sens d’écriture est inversé par rapport au sens de lecture, puisque le poinçonnage se fait sur l’arrière de la feuille. Depuis les années 1950, il est possible d’écrire avec la machine Perkins qui permet de réaliser l’ensemble des caractères grâce à seulement 7 touches. Ces dernières années, est apparue l’embosseuse, qui permet d’imprimer en relief et facilite donc grandement la production d’ouvrages en braille.

tablette braille et poinçon

tablette braille et poinçon

machine Perkins

machine Perkins

Le saviez-vous ?

  • Louis Braille a mis au point sa célèbre écriture alors qu’il n’avait que 16 ans. Il améliore ainsi un système développé quelques années auparavant, mais plus complexe car basé sur douze points dans une cellule de deux colonnes de six points.
  • Il existe un braille abrégé, développé par Maurice de La Sizeranne en 1880, ainsi qu’une version pour les mathématiques et la musique.
  • Seuls 3% des ouvrages édités en France sont retranscris en braille.
  • Chaque année, à Bruxelles, le 4 janvier, le célèbre Manneken-Pis est habillé d’un costume de petit écolier aveugle muni d’une canne blanche et accompagné d’un chien-guide !
statue du Manneken Pis déguisé avec lunettes noires, canne blanche et chien guide

statue du Manneken Pis, à Bruxelles (crédit photo : Ligue Braille)

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *